Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân

L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân

Le commentaire du Coran est ce qu’il y a de plus important pour avoir une bonne compréhension du Livre d’Allah ta‘ala. Ce blog vous propose la plus grande compilation en ligne des plus grand Moufasirin. Abonez-vous a notre Newsletter afin d’être tenue au courant des nouveautés. Baraka l-Lahou fikoum.


Sourate 92 : la nuit [al layl]

Publié par L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân sur 13 Octobre 2011, 23:20pm

Catégories : #as-Souyoûtî

Sourate 92 : la nuit [al layl]

21 versets - Pré-Hégire

 

·  92:1: «  Par la nuit quand elle enveloppe tous! »

Commentaires : Révélée tout entière à La Mecque, à la suite de la sourate du Très-Haut Je jure par la nuit quand elle enveloppe de son obscurité l'espace compris entre le ciel et la terre,

 

·  92:2: « Par le jour quand il éclaire! »

Commentaires : par le jour quand il brille et fait son apparition,

 

·  92:3: « Et par ce qu'Il a créé, mâle et femelle! »

Commentaires : et par Celui qui a créé le mâle et la femelle: Adam et Eve. La question de l'asexué pose un problème pour les hommes et non pour Dieu. Ainsi celui qui fait un serment de ne parler ni à un mâle ni à une femelle, s'il parle avec l'asexué, il aura violé son serment.

 

·  92:4: « Vos efforts sont divergents. »

Commentaires : Je jure que vos activités sont différentes: il y aura ceux qui œuvrent pour le Paradis et ils y entreront, et ceux qui œuvrent pour l'Enfer en commettant les péchés et ils y seront précipités.

 

·  92:5: « Celui qui donne et craint (Allah) »

Commentaires :  Celui qui s'acquitte de ses obligations envers Dieu, Le craint

 

·  92:6: « et déclare véridique la plus belle récompense »

Commentaires :  et déclare véridique l'attestation qu'il n'y a d'autres divinités que Dieu,

 

·  92:7: « Nous lui faciliterons la voie au plus grand bonheur. »

Commentaires :  et déclare véridique l'attestation qu'il n'y a d'autres divinités que Dieu,

 

·  92:8: « Et quand à celui qui est avare, se dispense (de l'adoration d'Allah), »

Commentaires : Celui qui néglige les droits de Dieu, se passe de Sa récompense

 

·  92:9: « et traite de mensonge la plus belle récompense, »

Commentaires : et traite de mensonge la profession de foi,

 

·  92:10: « Nous lui faciliterons la voie à la plus grande difficulté, »

Commentaires : celui-là nous lui faciliterons l'accès au Feu.

 

·  92:11: « et à rien ne lui serviront ses richesses quand il sera jeté (au Feu). »

Commentaires : Une fois qu'il sera précipité en Enfer, ses richesses ne lui serviront à rien.

 

·  92:12: « C'est à Nous, certes, de guider; »

Commentaires : C'est à nous qu'incombe le devoir de montrer la différence entre la voie droite et celle de l'égarement afin que celui-ci et ses semblables optent pour la première et s'écartent de l'autre.

 

·  92:13: « à Nous appartient, certes, la vie dernière et la vie présente. »

Commentaires : La vie future aussi bien que la vie présente nous appartiennent. Quiconque les recherche d'un autre que nous, aura commis une erreur.

 

·  92:14: « Je vous ai donc avertis d'un Feu qui flambe »

Commentaires : O idolâtres Mecquois, je vous mets en garde contre un feu qui flambe.

 

·  92:15: « où ne brûlera que le damné, »

Commentaires : Seul y tombera le plus misérable

 

·  92:16: « qui dément et tourne le dos; »

Commentaires : qui traite le Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) de menteur et se détourne de la foi. Cette restriction est issue des paroles de Dieu: «Il pardonne à qui II veut des péchés moins graves que celui-ci (le polythéisme)» [Coran IV.48]. Il s'agit donc du châtiment éternel dans le Feu.

 

·  92:17: « alors qu'en sera écarté le pieux, »

Commentaires : Seul, en sera écarté, le pieu qui craint Dieu,

 

·  92:18: «  qui donne ses biens pour se purifier »

Commentaires : qui fait l'aumône en vue de Dieu pour se purifier sans ostentation ni pour être vu des autres. On a dit que ce verset fut révélé au sujet d'Abou Bakr qui avait acheté Bilal pour le débarrasser des tortures auxquelles était soumis à cause de sa foi, puis il l'avait affranchi. Comme les impies dirent qu'Abou Bakr a fait cela pour récompenser Bilal contre un service qu'il lui a rendu, Dieu les démentit en disant:

 

·  92:19: « et auprès de qui personne ne profite d'un bienfait intéressé, »

Commentaires : Celui qui dépense ne doit s'attendre à un bien de qui que ce soit,

 

·  92:20: « mais seulement pour la recherche de La Face de son seigneur le Très- Haut. »

Commentaires : mais pour rechercher la satisfaction et la récompense de son Seigneur le Très-Haut.

 

·  92:21: « Et certes, il sera bientôt satisfait! »

Commentaires : Cet individu sera certainement satisfait à son tour en jouissant de tous les bienfaits au Paradis. A savoir que quiconque imite Abou Bakr -que Dieu l'agrée- sera écarté du feu et récompensé par le Paradis. Ibn Abbas rapporte: « Un homme avait un palmier dont une partie était penchée vers une maison d'un homme pauvre et père de famille. Quand cet homme venait pour cueillir les dattes, il y montait, et il arrivait que quelques dattes tombaient dans l'espace de cette maison et les enfants de son propriétaire les prenaient. Cet homme descendait et les leur arrachaient de leurs mains; la chose arrivait au point où il introduisait les doigts dans la bouche de celui qui commençait à les mâcher ». Le pauvre se plaignit du comportement de cet homme auprès du Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) qui [après l'avoir entendu] lui dit: «Tu peux disposer». Puis, en rencontrant le propriétaire, il lui dit: «Donne-moi ton palmier penché vers la demeure d'Untel et tu auras, en échange, un palmier au Paradis». Et l'homme de répondre: «Je possède beaucoup de palmiers, mais les dattes de celui-ci me plaisent le plus». Un troisième homme qui entendait la conversation, vint dire au Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix): «Si j'achète ce palmier [pour te le donner] aurai-je au Paradis ce que tu lui as promis? -Certes oui, lui répondit-il.» Cet homme partit et, ayant trouvé le propriétaire du palmier, ce dernier lui dit: «Es-tu au courant que Mouhammed (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) m'a proposé de me donner un palmier au Paradis contre celui qui se trouve penché vers la maison d'Untel? Mais j'ai refusé parce que ses dattes me plaisent le plus.» Et l'autre de lui proposer: «Veux-tu le vendre? -Non, répliqua l'homme, à moins qu'on me donne, en contrepartie, ce que j'exige. Et je crois que personne ne l'échangera contre ce que je demande. -Contre quoi tu veux l'échanger? - Contre quarante palmiers. -Tu exagères!» Puis, après quelques instants, il ajouta: «Je te donne ces quarante palmiers à condition d'appeler des témoins.» Le propriétaire du palmier convoqua alors certains de ses contribules pour être témoins de ce troc. L'acheteur se rendit aussitôt chez le Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) et lui dit: «O Messager de Dieu, ce palmier est devenu désormais le mien, je te l'offre pour en disposer». Le Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) alla trouver ensuite le pauvre et lui dit: «Ce palmier est à toi et à tes enfants». A cette occasion, Dieu fit descendre la sourate de la Nuit. » (Ibn Abi Hatem et d'autres) D'autre part, Abdullah Ben Az-Zoubayr rapporte qu'Abou Qouhafa a dit un jour à son fils Abou Bakr: « Je vois que tu affranchis toujours des esclaves faibles. Il vaut mieux pour toi d'affranchir d'autres qui soient plus forts et robustes pour te défendre contre les gens et te remplacer dans tes entreprises ! -O père, lui répondit Abou Bakr, [par ces affranchissements] je ne cherche que ce qui se trouve auprès de Dieu». Dieu alors révéla: «Celui qui est charitable et craint Dieu...» jusqu'à la fin de la sourate » (Al-Hakem).

 

 

Source : Al Jalâlayn.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents