Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân

L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân

Le commentaire du Coran est ce qu’il y a de plus important pour avoir une bonne compréhension du Livre d’Allah ta‘ala. Ce blog vous propose la plus grande compilation en ligne des plus grand Moufasirin. Abonez-vous a notre Newsletter afin d’être tenue au courant des nouveautés. Baraka l-Lahou fikoum.


Sourate 109 : Les infidèles [al Kafiroune]

Publié par L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân sur 13 Octobre 2011, 22:57pm

Catégories : #as-Souyoûtî

Sourate 109 : Les infidèles [al Kafiroune]

6 versets - Pré-Hégire 

 

·  109:1: « Dis: ‹Ô vous les infidèles! »


Commentaires : Révélée à La Mecque à la suite de la sourate du Secours Les polythéistes avaient dit au Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix): « Tu adores nos divinités un an et nous adorons ton Dieu un an ». Dieu lui révéla alors cette sourate. « Dis: « O incrédules. »

 

·  109:2: « Je n'adore pas ce que vous adorez. »


Commentaires : (je n'adore pas), actuellement, (ce que vous adorez) comme idoles,

 

·  109:3: « Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. »


Commentaires : (et vous n'adorez pas) actuellement (ce que j'adore) Dieu le Très-Haut le Seul.

 

·  109:4: « Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez. »


Commentaires : Je n'adorerai point, dans le futur, ce que vous avez adoré

 

·  109:5: « Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. »


Commentaires : Et vous n'adorerez pas, dans le futur, ce que j'adore. Car Dieu connaît parfaitement leur intention et qu'ils ne croiront pas en Lui. (L’utilisation de mā, 'ce que', se réfère à Allah pour s'opposer à ce qu'ils adorent).

 

·  109:6: « A vous votre religion, et à moi ma religion›. »


Commentaires : (A vous votre religion) le chirk (et à moi, ma religion) l'Islam. Cela fut révélé avant de lui ordonner le combat [contre les négateurs]. (Toutes les variantes de récitation omettent le "Ya" de la contrution génitive possessive [in wa-liya dīni] soit avec un pause ou soit sans; Ya'qūb,néanmoins retient les deux cas). Ibn Abbas rapporte : « Que les Qoraïchites proposèrent au Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) de lui donner de l'argent pour faire de lui le plus riche à La Mecque et de lui donner en mariage ce qu'il voudra des femmes. Ils ajoutèrent: « Tout ceci sera pour toi, Mouhammed, à condition de cesser d'insulter nos divinité et de ne dire rien de mal d'elles. Sinon, adore donc nos divinités durant une année». Il leur répondit: «Laissez-moi pour le moment attendant ce que mon Seigneur me révélera à ce sujet». Dieu fit alors descendre cette sourate. » (Tabarani et Ibn Abi Hatem)

 

 

Source : Al Jalâlayn.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents