Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân

L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân

Le commentaire du Coran est ce qu’il y a de plus important pour avoir une bonne compréhension du Livre d’Allah ta‘ala. Ce blog vous propose la plus grande compilation en ligne des plus grand Moufasirin. Abonez-vous a notre Newsletter afin d’être tenue au courant des nouveautés. Baraka l-Lahou fikoum.


« Certes, Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants-droit, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité.» (An-Nisâ' 58)

Publié par L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân sur 18 Novembre 2011, 04:36am

Catégories : #as-Sa'di

« Certes, Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants-droit, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité. Quelle bonne exhortation qu'Allah vous fait! Allah est, en vérité, Celui qui entend et qui voit tout.»

(An-Nisâ' 58)

 

L'explication du verset :

 

Le Cheikh ‘Abd ar-Rahman As-Sa’di -rahimaoullah- a dit :

 

Les dépôts : c'est tous ce dont l'homme est responsable. Dans ce verset honoré, Allah ordonne à Ses serviteurs de rendre les dépôts à leurs ayants droit, complets sans retarder le délai déterminé. Parmi ces dépôts s'ajoutent les fonds monétaires, les secrets, et les devoirs que seul Allah peut en prendre connaissance.

 

Allah, qu'Il soit Exalté, dit: « et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité » Sa parole inclut le jugement porté sur le prix du sang, et les fonds monétaires, Allah, qu'Il soit Exalté, dit : « Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l'équité: cela est plus proche de la piété.» (Al-Mâ'da 8)

 

L'équité dans ce verset veut dire que la Législation d'Allah en ce qui concerne les jugements et les sanctions transmis par Son prophète (salla Allahou ‘aleyhi wa sallam).

 

Allah, qu'Il soit Exalté, dit: « Quelle bonne exhortation qu'Allah vous fait! Allah est, en vérité, Celui qui entend et qui voit tout.» C'est une louange divine de Ses ordres et de Ses interdictions, car ils englobent les intérêts de la vie présente et de l'au-delà, ainsi ils repoussent les nocivités des deux demeures. Car ils sont prescrits de la part de Celui qui entend et Qui voit tout, et Qui connaît l'intérêt des serviteurs mieux qu'eux.

 

 

Source : Tafsîr Ibn Sa`di, page 148 (impression d'Al-Luwayhiq)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents