Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân

L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân

Le commentaire du Coran est ce qu’il y a de plus important pour avoir une bonne compréhension du Livre d’Allah ta‘ala. Ce blog vous propose la plus grande compilation en ligne des plus grand Moufasirin. Abonez-vous a notre Newsletter afin d’être tenue au courant des nouveautés. Baraka l-Lahou fikoum.


« C’est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre [les Arabes] un Messager des leurs.. » ; Sourate 62 [Al-Jumu‘a], Verset 2

Publié par L’exégèse du Coran - Tafsîr al-Qurân sur 13 Octobre 2011, 04:22am

Catégories : #Qourtubî

Verset :


 

 

 

« Huwa Al-Ladhī Ba`atha Fī Al-'Ummīyīna Rasūlāan Minhum Yatlū `Alayhim 'Āyātihi Wa Yuzakkīhim Wa Yu`allimuhumu Al-Kitāba Wa Al-Ĥikmata Wa 'In Kānū Min Qablu Lafī Đalālin Mubīnin. »

 

« C’est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre [les Arabes] un Messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils étaient auparavant dans un égarement évident. »

[Sourate 62, Verset 2]

 



 

Commentaire :

 

 

Al-Qourtubî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit :

 
Les illettrés sont ceux qui ne savent pas ecrire, ce qui était le cas de Qurayche.

Mansour a rapporté qu’Ibrahîm -qu’Allâh leur fasse Miséricorde- a dit : « L’illettré [oummiy] est celui qui ne sait ni lire ni écrire. ».

 

« Un messager issu d’eux-mêmes »

 

C’est-à-dire Muhammad -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- Il était un illettré qui n’avait jamais lu un livre et n’avait rien appris.

 

Al-Mawardî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- dit : « Si on pose la question de savoir quel est le bien qu’on aurait fait [à l’humanité] en lui envoyant un prophète illettré ? 

On peut y répondre de trois manières :

 

  •        D’abord la confirmation des bonnes nouvelles annoncées par les prophètes antérieurs.

 

  •       Ensuite la démonstration de la ressemblance entre sa situation et la leur, ce qui a beaucoup facilité la concordance des messages.


  •       Enfin l’éloignement de lui tout soupçon d’avoir puisé ses enseignements dans des livres qu’il aurait lus et une sagesse dont il se serait inspiré, le tout étant une preuve de son inimitabilité et de la véracité de sa prophétie. ». »



Source : Al Jâmi‘ li Ahkâm-i l-Qur’ân, Volume 9, page 83.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents